Difficile de résister aux charmes de la Corse avec ses environnements naturels d’exception et ses lieux typiques, voire atypiques. Parmi les lieux à découvrir impérativement en Corse, évoquons aujourd’hui Scandola et Girolata, deux territoires intimement liés.

La réserve de Scandola

De Scandola à Girolota, il n’y a qu’un pas. Commençons par cette réserve naturelle préservée qui fut le premier site de France dédié à la préservation du patrimoine naturel à la fois terrestre et maritime. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983, elle s’étend sur 1 669 hectares. Ici, on découvre une biodiversité incroyable.

Située sur la commune d’Osani, la réserve de Scandola est spécifique puisqu’elle n’est accessible que par la mer.

Une faune et une flore d’exception

Faire une promenade en bateau dans la réserve de Scandola, c’est admirer une faune variée. Levez les yeux, vous pourrez admirer des nids d’oiseaux tels que le balbuzard pêcheur, le cormoran huppé, le puffin cendré, le faucon pèlerin, le goéland ou encore le gypaète barbu. Sur terre, on peut apercevoir des salamandres et des tortues notamment. Côté flore, la réserve de Scandola n’est pas en reste puisque l’on peut y admirer 33 espèces végétales endémiques sur les falaises dont certaines sont protégées.

Scandola : une réserve protégée

Afin que cet espace naturel ne soit pas trop endommagé par l’homme, il est interdit, sur toute la partie terrestre, de chasser, de faire du bivouac ou du camping, de faire du feu, de jeter des détritus ou d’arracher des plantes. Sur la partie maritime, il est interdit de plonger en scaphandre autonome, de pêcher et de mouiller.

Scandola Girolata, même combat

A l’image de la réserve de Scandola, Girolata est un lieu qui se mérite. En effet, si la réserve est accessible uniquement par bateau, le village de Girolata s’atteint par bateau ou à pied. Corse Adrénaline vous propose une balade en bateau dans la réserve de Scandola avec une pause sur le petit village de Girolata. Cet espace intimiste est un hameau de la commune d’Osani au cœur du parc naturel régional de Corse. Le golfe de Girolata est privilégié par les plaisanciers qui viennent découvrir un bel espace naturel isolé de tout. Si vous êtes courageux, vous ferez une randonnée au départ du col de la Croix pour accéder à Girolata et pourrez marcher sur les traces de Guy Ceccaldi, figure emblématique du village.

Celui qui était surnommé “Marathon man” était le facteur du village de Girolata. Chaque jour il parcourait 7 km à travers le maquis pour délivrer le courrier aux habitants de Girolata (14 km aller-retour). Si habitué à faire son parcours quotidien, il mettait 40 à 45 minutes pour atteindre le village au départ du col de la Croix alors qu’il est indiqué aux randonneurs qu’il leur faudra 1h30. A la retraite en 2016, Guy Ceccaldi est décédé en février 2017.

Scandola et Girolata sont deux espaces liés que nous vous invitons à découvrir durant vos vacances en Corse.