Encore une fois, nous allons vous parler des richesses de la Corse et notamment de son terroir. En Corse, de nombreux cépages sont cultivés, découvrons ensemble les raisons de leur succès.

Les cépages corses les plus reconnus
En Corse, on dénombre une trentaines de cépages, de quoi ravir les amateurs de vin et de diversité. Parmi les cépages traditionnels, on retrouve :
– le Sciaccarellu
– le Nielluccio
– le Vermentinu
– le Carcajolo blanc ou noir
– le paga Debiti
– le Malvoisie
– le Bianco gentille
– l’Altéatico

Chacun de ces cépages corses évolue sur un terroir différent et profite d’un sol typique pour lui apporter son goût inimitable. Si le Sciaccarrellu apprécie particulièrement les sols granitiques, le Niellucciu aime les sols plutôt calcaires. Ils bénéficient en outre d’un ensoleillement maximale durant l’année. Pour découvrir tous ces cépages, vous pouvez parcourir la route des vins. Du Cap Corse à Figari en passant par Calvi, découvrez des vignobles de très belle qualité et des producteurs désireux de partager avec vous leur passion et leurs produits. Vins rouges, blancs ou rosés, il y en a pour tous les goûts en Corse.

Les vins AOC de Corse
Dans cette région ensoleillée aux sols variés, certains vins ont reçu l’Appellation d’origine contrôlée, un vrai gage de qualité pour ses producteurs. A ce jour, 8 vins possèdent une AOC :
– Ajaccio
– Figari
– Porto Vecchio
– Sartène
– Calvi
– Patrimonio
– Cap Corse
– Côte orientale
Comme vous pouvez le constater, le vin de Corse AOC est produit sur l’ensemble du territoire Corse. Le vin de Corse est ainsi reconnu depuis 1976. On produit 90% de rouges et de rosés et 10% de blancs. Pour bénéficier de l’AOC, les producteurs doivent disposer de minimum 4 000 pieds par hectare et produire au maximum 50 à 55 hectolitres par hectare.